L’œuvre, quelle soit artistique ou non, une fois achevée, tend à la destruction, à la ruine. Le végétal, lui, évolue et ne s’achève jamais, il est en constant changement dans le temps.

Antonin Ragache