Impressions

Comme le révèle Giuseppe Penone dans son travail sur les empreintes digitales, l’extension de celles-ci sont très proches graphiquement des stries du tronc, qui révèlent son vécu.

Le bois étant un élément de construction, une des questions le concernant est le mouvement que celui-ci subit selon les conditions dans lesquelles il est mis.

Par l’impression, les mouvements, les cassures sont révélées, traduites sous forme de blancs, de noirs, de ratés ; la trace d’un état est laissée par l’encre, avant qu’un nouveau mouvement crée de nouvelles perturbations graphiques.

La forme obtenue est une obligation d’arrêt, une mise en sommeil de la force dynamique, de la vie et donc du vivant.

Category
Projets