Vue de l’installation DNSEP

Cette installation a été pensée comme un écosystème complet. Chaque œuvre est alimentée en eau par un même système utilisant le principe de capillarité.

Le système lui même évolue pendant la monstration, le végétal croît le long des cordes et sur chaque module, les socles se désagrègent et perdent de leurs formes.

Petit à petit l’exposition dans le white cube, ordonnée et précise, devient chaotique, se rapproche du jardin, de l’aléatoire naturel.

Category
Projets